Le transport façon « lean » avec le nouveau chariot guidé automatique de Toyota Material Handling

L'automatisation des activités permet non seulement d'améliorer les processus mais aussi d'augmenter la productivité et la rentabilité. Le nouveau Autopilot TAE050 de Toyota Material Handling Europe, lancé à l'occasion du salon IMHX au Royaume-Uni, simplifie, normalise et optimise les activités du client. Cette solution à faible coût peut s'installer facilement et être opérationnelle en peu de temps. Elle améliore les flux internes du site, réduit les coûts de la main-d'œuvre et des dommages, tout cela de façon parfaitement sûre et précise. Le système permet de simplifier et d'optimiser les opérations en particulier dans les sites de fabrication, les entreprises de commerce électronique et les établissements de soins de santé.

Les charges de moins de 500 kg sont souvent manipulées avec des chariots manuels et de nombreux clients recherchent des moyens simples d'optimiser ces types de processus et d'utilisation du personnel. Le transporteur de charge du TAE050 avec bras télescopique peut déplacer jusqu'à 500 kg et dès lors éviter aux employés d'effectuer des travaux répétitifs, ce qui leur permet de traiter des tâches plus complexes. Dans les espaces plus confinés, la version compacte est idéale pour manipuler des charges plus légères. Et pour des petits articles comme dans les opérations de préparation de commande, les rayonnages à boulonner peuvent constituer une solution idéale.

L'un des principaux avantages de l'Autopilot TAE050 est la simplicité d'installation. Le TAE050 suit une piste magnétique sur le sol et reçoit des commandes en cours de déplacement à partir des repères au sol placés à côté du ruban de guidage. Après avoir défini les flux de matériaux et les postes de chargement/déchargement, il suffit de coller le ruban et les repères sur le sol et de démarrer la machine. Selon les opérations et les besoins, les commandes peuvent être très simples, par exemple "vitesse lente" ou "arrêt", ou composer des tâches plus évoluées. Avec Excel, il est possible de programmer des commandes comme tourner sur place, rouler à une vitesse prédéfinie et activer le signal sonore. On bénéficie ainsi d'un système d'automatisation simple garantissant une grande souplesse et des niveaux de productivité constants.

"Nous avons intégré l'Autopilot TAE050 dans la ligne de production à la fin de l'année dernière, où il fonctionne désormais à côté de la ligne d'assemblage pour renvoyer des transporteurs de pièces vides vers la zone de pré-assemblage," explique Peter Carlsson, Director Operations chez Toyota Material Handling Manufacturing Sweden. "Auparavant, nous avions un employé à temps plein pour faire ce travail répétitif. Cependant, nous devions prioriser régulièrement d'autres tâches, ce qui causait des problèmes à la fin de la ligne d'assemblage en raison d'une accumulation de transporteurs vides. Nous sommes extrêmement satisfaits du TAE050," poursuit Peter, "car c'est un système simple et flexible qui nous permet non seulement d'apporter rapidement des modifications en respectant nos activités kaizen mais aussi de garantir une meilleure sécurité et moins de stress pour nos employés."

Parce que la sécurité passe avant tout, cette solution sans fourches fonctionne avec un très haut degré de précision et s'arrête lorsqu'elle détecte un obstacle ou une personne à proximité, afin d'éviter les accidents et les dommages. De plus, le TAE050 suit des itinéraires fixes et ne risque pas de subir des erreurs de conduite.

"Ce système d'automatisation simple renforce notre philosophie du Lean. Le véhicule contribue à optimiser les processus de nos clients, l'efficacité des flottes de chariots et du personnel, avec à la clé une productivité accrue et une réduction des coûts," déclare Jakob Arvidson Klint, TAE050 product manager chez Toyota Material Handling Europe.

Alles verwijderen